mercredi 28 mai 2014




Je crois que je ne saisis pas l'ampleur de l'affaire Monica Lewinsky.

Je me suis mordu la langue, à deux endroits, à force d'être crispée la nuit.

It was all Sheryl's fault, they said.

Mon chat manque d'attention.

Et tu fais ce que tu veux, hen.  Tu fais toutes les erreurs qu'il te faut.

Mon écran est sale.  Mes souhaits le sont tout autant.

I write and I'm superior; I talk and it's not the same.

Nothing to do on a Wednesday.

Tout le monde.  Tout le monde s'entend pour dire.  Mais est-ce qu'on s'écoute quand on le dit?

I don't care much about that first song.

Je veux être avec toi, que je lui disais souvent.  Paroles vaines.

Je ne peux pas sortir et pleurer en même temps.








lundi 26 mai 2014




Choses que j'ai (j'avais) oubliées :

  • Flynn, l'éléphant de mer dans Ice Age : Continental Drift.  Très comique!
  • que je pouvais en une seule initiative tout faire fouerrer
  • l'ivresse
  • que revoir des amis après quelques mois, ça fait du bien
  • le bonheur et le divertissement ressentis par la lecture complète d'un livre
  • copier mes CDs sur mon ordi
  • Hyperbole and a Half, la femme derrière ce blog est disjonctée, honnête, lucide et drôle
  • à quel point la poutine du Pub du Parvis est BONNE.  Leur menu midi est toujours intéressant aussi
  • manger comme il faut
  • qu'on se faisait chier avec nos personnalités distinctes, nos habitudes et nos travers respectifs.  Ce dont je me souviens, ce sont les bons moments, c'est que j'avais envie de m'amuser et de me faire chier avec toi plus longtemps
  •  que je n'aime pas les côtelettes de porc
  • que j'apprécie regarder les matchs des séries éliminatoires de hockey en gang.  Un prétexte et une belle occasion de socialiser comme d'autres.  Et disons que je ne sors pas souvent ces temps-ci
  • la quantité phénoménale de toutous que je possède
  • qu'il est possible d'avoir des voisins parfois désagréables
  •  que cruiser, c'est bon pour l'ego
  • le point de non-retour
  • comment être heureuse
  • qu'il y a autre chose à faire que dormir dans la vie
  • que I know you're married but I've got feelings too, de Martha Wainwright, est le plus beau titre d'album au monde.  Ça reflète bien le sentiment que je ressens dans la plupart de mes relations.  On ne tient pas compte de ce que moi je veux
  • se retrouver en famille pour un heureux événement (i.e. la naissance du fils de mon frère et sa femme)
  • que s'excuser après coup n'arrange pas tout
  • que j'avais des goûts musicaux plutôt bizarres (ou carrément nuls) quand j'étais plus jeune.  Lara Fabian?  Really? 
  • avoir de l'ambition

dimanche 11 mai 2014





J'ai une mère qui a été infirmière loooongtemps.  L'automne dernier, elle a officiellement pris sa retraite.  Moi, enfant gâtée que je suis, j'ai décidé de la faire continuer à travailler un peu.  La dépression qui menaçait d'éclater depuis quelque temps s'est déclarée et cette fois, elle m'est passée dessus solide.  Ma mère recevait tous mes appels de détresse et s'est mise à faire l'aller-retour entre Edmundston et Québec presque à chaque semaine pour prendre soin de moi.  Elle m'a réconfortée, a subi mes colères, a enduré mes silences, a tenté d'éloigner mon chagrin.  Elle m'a botté le cul à plusieurs reprises, pour que je cesse d'être une larve, elle m'a gâtée, m'a emmenée à mes nombreux rendez-vous avec mon psychiatre, mes ergothérapeutes, ma psychothérapeute.  Elle m'a écouté lorsque j'avais envie de parler.  Devant elle, je pouvais partir sur des envolées, parler comme avant, faire des blagues comme avant, alors qu'avec les autres, j'avais parfois de la difficulté à émettre des sons.  Ensemble, nous avons mangé dans différents restaurants, sommes allées au cinéma, avons magasiné, avons marché...  Tout ça même si elle savait très bien que j'aurais préféré être avec lui.  C'est elle qui s'est mise à faire des recherches pour un nouvel appartement, après que j'aie reçu l'avis d'augmentation, que nous jugions trop élevée.  Elle m'a accompagnée à toutes les visites de loyers, pendant le processus décisionnel et durant l'étape de déménagement en tant que tel, de même que pour la peinture.  Tout ça en gardant sa vigueur et en soutenant le moral de tout le monde.  Difficile de croire qu'elle allait avoir 61 ans quelques jours plus tard.  Elle s'est occupée de moi en tâchant de ne pas négliger ma grande soeur, ni son mari au Nouveau-Brunswick et ni son fils, qui lui attend son premier enfant avec sa femme.  Peut-être qu'elle ne comprend pas tout ce qui se passe dans ma petite tête malade et que je n'aime pas toujours ce qu'elle me dit pour tenter de me réconforter, mais au moins elle est là.  Elle ne m'abandonne pas.  Et je vous jure que sans elle...  Sans elle je ne serais pas en train d'écrire un texte sur elle.  

Et je parle seulement des derniers mois.  Mais sachez qu'elle a été là pour moi (et pour tous les autres qui l'entourent) pendant toutes mes années d'existence, souvent en s'oubliant elle-même.  Elle s'est faite forte pour nous tous, même si parfois en dedans ça flanchait, même si parfois en dedans c'était trop.  Je vais essayer de te ménager, Mom.  Pour te garder plus longtemps.  Je suis chanceuse de t'avoir et reconnaissante pour tout ce que tu sacrifies pour nous.  Au fil des ans, tu as appris à penser un peu plus à toi et j'en suis fière.  Ne perds rien de cette nouvelle tendance.  Merci d'être formidable et dévouée comme tu l'es.  Merci de prendre soin de ta petite patiente au coeur gros et à la tête qui explose.  Merci, Mom.




jeudi 8 mai 2014








PEU IMPORTE CE QU'UNE PERSONNE TE DIT, RAPPELLE-TOI QUE CETTE PERSONNE FAIT TOUJOURS L'UNE DE CES TROIS CHOSES:

  1. LA PERSONNE VEUT DIRE CE QU'ELLE DIT DANS LE MOMENT, MAIS APRÈS ÇA NE VEUT PLUS RIEN DIRE DU TOUT;
  2. LA PERSONNE TE BULLSHITTE;
  3. LA PERSONNE N'A MÊME PAS AUCUNE IDÉE DE CE QU'ELLE EST EN TRAIN DE DIRE.  IL NE FAUT PAS LA BLÂMER.




"Stop now before it's too late,
  been eating in the ghetto on a 100 dollar plate.
  Nothing lasts forever 
  that's the way it's gotta be,
  there's a great black wave in 
  the middle of the sea for me,
  for you,
  for me,
  it's always for you."

- Black Wave / Bad Vibrations, Arcade Fire, Neon Bible