samedi 23 avril 2016




Palmarès 58


Le film : Spotlight (2015) de Tom McCarthy, écrit par celui-ci et Josh Singer, et qui porte sur l'enquête effectuée au début des années 2000 par des journalistes du Boston Globe sur le scandale camouflé de pédophilie chez les prêtres de l'archidiocèse catholique environnant.  Excellent jeu d'acteurs, qui ont tous travaillé de très près avec les véritables personnes qui ont fouillé et révélé l'affaire et mention particulière à l'absence d'images ou de détails obscènes gratuits.  Le sujet est traité de façon impeccable, sans voyeurisme.



La citation :

"DON - It's easy to give up something when you're satisfied. 
SYLVIA - It's easy to give up something when you're ashamed.
- Mad Men, saison 6, épisode 7, Man With A Plan



La chanson : Am I Wrong de Nico & Vinz, succès radiophonique que j'entends plusieurs fois par semaine au travail et que je ne peux m'empêcher de fredonner.  J'adore cette chanson!




Le meilleur : Danser ma vie à la BOUM! du samedi soir durant le Salon International du Livre de Québec.  Même si je suis en train de devenir une libraire has been, j'adore voir ces gens et me défoncer sur le dance floor avec eux.  Mon ami Pierre-Luc est débarqué en plus, on a bougé comme jamais!


Le pire : Jeff Fillion.


L'artiste : Gary Card.  Je viens de le découvrir en tombant sur la série de portraits qu'il a réalisée de Prince et de ses différentes coiffures au cours de sa carrière.  Il fait dans le design de décors, l'illustration et l'installation, entre autres.  C'est lui qui a créé ce masque que Lady Gaga a porté durant sa tournée The Monster Ball.

Evolution for Arjowiggins, © Gary Card


Sleeping Sloth, © Gary Card




samedi 16 avril 2016




Palmarès 57


L'artiste : Jolly Awesome Art, qui fait des cartes, des tasses, des affiches, de la papeterie et bien d'autres cossins cute et humoristiques.  Toutes les illustrations sont de Matt Nguyen, un artiste britannique qui, comme moi, adore les bouledogues français.

© Jolly Awesome Art


Le meilleur : Le client fidèle de la librairie qui m'a reconnue alors que ça faisait environ 3 ans qu'il ne m'avait pas vue travailler.  Il avait l'air content de me voir.  Il savait même combien d'années j'avais passé à la librairie!  Ça fait du bien quand les gens se souviennent de nous.


Le pire : La journée de marde de la semaine dernière (ou celle d'avant) au Salon Canin, mais dans le genre littéralement.  Au sens propre (mais dans le fond tout était très sale).  On a eu un gigantesque Terre-Neuve aux prises avec une diarrhée explosive (y'en avait sur les murs, oui oui)...  Il a fallu le nettoyer plusieurs fois, mettons.  Et tout désinfecter.  Ça vient avec la job!



La chanson : Je me souviens d'un été durant lequel nous étions partis en camping, mes parents, mon frère, ma soeur et moi (c'était l'époque tente-roulotte).  Je parle de celui où j'étais tombée sur les 2 cassettes de Patricia Kaas appartenant à mon paternel.  Je les avais écoutées en boucle, mais en boucle...  Quelques centaines de boucles.  Cette voix!  J'avais bien sûr découvert et tout de suite aimé Mon mec à moi, Quand Jimmy dit et Mademoiselle chante le blues.  La chanson Les mannequins d'osier m'avait fait freaker, je ne pouvais pas arrêter d'imaginer des pantins un peu gothiques déambuler autour de moi...  Ma préférée c'était Vénus des abribus.  Je me gâte (attention, 90's alert) !




La citation :

"Is a dream a lie if it don't come true
Or is it something worse"

- Bruce Springsteen, The River



mardi 12 avril 2016






La nuit dernière, j'ai fait un rêve dont je me souviens à peine.  Je me rappelle que j'en faisais partie et des gens avec lesquels j'interagissais.  Mais les lieux demeurent flous, les circonstances et les enjeux également.  

Ce dont je suis certaine, c'est que je me suis réveillée ce matin avec une sensation de légèreté.  Une espèce de paix dans mon corps, ma tête et partout ailleurs.  Je ne connais même pas la nature de cette lourdeur qu'il y avait à évacuer.  

Le rêve n'a rien réglé.  C'est plutôt comme s'il m'avait montré quelque chose, m'avait fait changer d'idée, m'avait convaincue.  Plutôt comme s'il m'avait retournée.  Comme s'il avait soulagé un de mes membres endoloris en me repositionnant après un trop long moment couchée sans bouger.

Je ne sais pas ce qui s'est passé dans ce rêve.  Mais il m'a fait sourire, ce matin.  M'a fait me sentir bien.  

Weird.







dimanche 3 avril 2016






31 ans.  

J'ai tiré sur quelques cheveux blancs éparpillés dans ma tignasse.  Les rides ont envahi mon visage, se sont installés au chaud au coin de mes yeux.  Et à la commissure de mes lèvres.  Preuve que j'ai ri, preuve que j'ai pleuré, preuve que j'ai boudé.  Mes dents sont jaunes.  C'est parce que je bois trop de lait au chocolat et de Coke.  Mes seins tombent.  Je ne vois plus saillir ni ne sens les os de mes hanches.  Mes abdos sont disparus il y a quelques années, ils me manquent.  Je bouffe trop de sucre, trop de gras et je ne bouge pas assez pour compenser.  La cellulite gagne du terrain : elle est montée jusqu'à mes fesses.  

J'ai 31 ans.  

Ça pourrait être pire.








jeudi 31 mars 2016





Palmarès 56


La chanson : Royal Jelly de Deap Vally.  J'ai appris l'existence de ce groupe en «voyeûrant» sur le compte Instagram de...  Mischa Barton.  J'suis de même, moi, je zieute les célébrités sur Internet.




La vedette féline du moment : Gimo, le chat aux plus grands yeux du monde!  Mais son corps est tout petit!

Aawwwhhh!


Re-aawwwhhh!


La citation :

«Tout, on trouve absolument tout dans la grande fiction.  Tout sauf une réponse claire.» 
- Eudora Welty, Le romancier doit-il s'engager?


La vidéo : Partagée par l'ami Hugues, cette version de la chanson Blue Monday de New Order jouée par Orkestra Obsolete avec des instruments datant des années 30 est hallucinante.  Ça ajoute une hanteur (ça existe pas ce mot-là, hen?) à cette pièce que j'aime déjà beaucoup.




Le meilleur : La soupe Nouvelle-Angleterre, une chaudrée de palourdes, de chez Soupe Et Cie.  Très trop bonne!


Le pire : Mon mal de gorge de l'autre semaine.  Assez intense.  Un ami a comparé ma voix à celles d'Éric Lapointe et de Marjo.  Chic!








mardi 22 mars 2016





La journée d'hier s'est écoulée lentement.  Comme si j'étais parvenue à ralentir les minutes, à empêcher les heures d'arriver trop vite.  Et ça m'a plu.  Je ne voulais pas me retrouver devant certaines choses, pas avant d'être vraiment prête pour les affronter.  Me lever.  Tâches ménagères.  Me doucher.   Tour au refuge.  J'avais envie de tout retarder le plus possible, et ça s'est fait.  Pas de presse.  J'ai étiré le temps, la promenade.  J'ai étiré le jour.  J'ai mâché le temps.