lundi 29 septembre 2014




Un de mes lecteurs, Dominic Sauvé, m'a suggéré de faire une liste de choses auxquelles je crois.  Je vous retransmets sa proposition exacte:

«Salut, j'pensais à ça l'autre fois... Je pense que ça serait intéressant que tu fasses une liste des choses auxquelles tu crois. Croire dans le sens de croyances. Dans le sens de quelque chose de pas prouvé ou prouvable, mais que tu crois quand même. Des croyances qui influencent certaines positions et décisions. En tous cas, moi ça m'intéresse.»

J'y ai pensé.  Et j'ai pu constater encore une fois qu'il est difficile pour moi de formuler des éléments de façon positive.  Tout ce qui me venait en tête était des «Je ne crois pas en...», «Je ne crois pas à...», «Je ne crois pas aux...».  Et j'ai eu beaucoup de misère à trouver des trucs auxquels je crois.  Je me suis trouvée vide et pessimiste.  Mais je me suis forcée.  Je ne sais pas si c'est vraiment ce qui t'intéressait à la base, M. Sauvé, mais j'en suis venue à ça :


Je crois...
  •  à la famille.  Sans la mienne, sans mes parents, je ne serais tout simplement plus là.  Ça sonne sans doute cliché, mais c'est la vérité.
  • à tout ce qu'écrit et dit Catherine Mavrikakis.  Ça me rejoint.  Cette femme, il faut la lire.  Ses souvenirs, son passé, et la façon qu'elle a de les raconter, sont secouantes.  Ses idées, grandioses, inspirantes et à point.  Son attitude est à envier.   Je l'adore.
  • au pouvoir des mots.  Ils peuvent flatter, énerver, blesser, détruire, intriguer, laisser indifférent, mentir, révéler, libérer, clarifier, embrouiller, confondre, amuser, embêter, faire rire, provoquer des éclats, déstabiliser...
  • aux bienfaits de la zoothérapie.  Bon, plusieurs études ont été faites à ce sujet et pas mal toutes s'entendent pour en vanter les bénéfices.  Et j'y crois très fort.
  • que notre époque n'est pas pire qu'une autre.  Chacune a connu ses succès et ses échecs.  Les inventions, le progrès, la bêtise humaine, la corruption, tout y a été et tout y est tout le temps.  Andrew W.K. l'a si bien écrit : «But the truth is, the world has always been and always will be on the brink of destruction».  Il me semble qu'on innove de moins en moins, on améliore plutôt.  Chaque objet, technologie ou phénomène est simplement remplacé par un autre, peut-être plus avancé ou «tendance».  Tout se répète, tout découle de quelque chose qui a déjà existé.  Mais d'un autre côté, je me dis qu'il reste des ajouts complètement nouveaux à appraître. 
  • à l'amour.  Oui oui.  J'en ai été témoin à plusieurs reprises et je l'ai moi-même vécu quelques fois.  Par contre, je ne crois pas à l'amour éternel.  Je sais que l'amour peut mal tourner, ou que l'amour se modifie parfois.  En bout de ligne, c'est Frédéric Beigbeder qui a raison : L'amour dure trois ans (roman paru chez Grasset en 1997; adaptation cinématographique sortie en 2012). 
  • que sexe et amour ne vont pas forcément ensemble.  Le désir exclusif porté vers une seule personne me semble utopique.  Il est possible, selon moi, d'être attiré par quelqu'un dont on n'est pas amoureux.  Je crois qu'il est aussi possible en couple de vouloir une tierce personne sans pour autant cesser d'aimer son/sa partenaire.
  • à l'art.  Sous toutes ses formes.
  • à l'amitié.  Ça supporte, ça fait rigoler.  C'est un partage, des expériences.  Et ça peut durer toute une vie.
  • que les religions devraient se vivre de façon individuelle.  Chacun devrait pouvoir croire en ce qu'il veut tout en respectant les autres.
  • que l'eau potable devrait être gratuite et accessible à tous.  Qu'elle ne devrait pas devenir un produit ou une marchandise.
  • aux avantages du transport en commun.  
  • au concept du covoiturage
  • à la participation des médicaments dans le traitement de la dépression, la bipolarité et bien d'autres troubles mentaux.  Attention, je n'insinue pas que ça règle tout.  Mais ça peut aider.
  • au sucre.  Naturel ou artificiel.  Il en faut dans la vie.









1 commentaire:

  1. Dominic Sauvé29/9/14

    Salut, je suis flatté que tu aies accepté ma proposition. C'est très intéressant et éclairant quant à ta personne. C'est bien que tu aies réussi à rester positive, mais peut-être qu'une liste des choses auxquelles tu ne crois pas serait aussi intéressante. Quoi qu'il en soit, je trouve cette liste plus organique, plus révélatrice, c'est à dire qu'au lieu de concevoir une liste à partir de d'éléments partageants des caractéristiques semblables, tu as dû faire l'exercice de trouver ce en quoi tu croyais et encore plus intéressant d'identifier celles qu'il t'importait de partager. Je trouve ça vraiment intéressant. J'aime comprendre mes semblables à travers ton expérience, tu as une sensibilité et une façon de t'exprimer sincère et simple. Allez, courage, je continue de te lire.

    RépondreSupprimer