mardi 19 janvier 2016






Ma tête est comme un bouchon qui se visse et se dévisse.  Des fois, je serre trop fort.  Je me referme.  D'autres fois, je relâche.  Je me libère.  La pression se perd.  Je ne suis plus tournée vers l'intérieur.  Tout s'échappe, et c'est mieux.























2 commentaires:

  1. Anonyme16/2/16

    Ne finis pas comme une rootbeer qui a perdu son gaz...
    Please...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Loin de moi l'idée d'être une root beer.

      Supprimer