samedi 2 août 2008

Ok, c'est nul. Je m'excuse à tous ceux que ça pourrait offenser. Parce que la température, la pluie y est pour beaucoup. La Foire, cette année, j'aurais pu m'en passer. Bon, il y a eu de belles retrouvailles. D'autres plus froides. C'est dommage, parfois, que le temps efface des liens. D'autre fois faut pas trop s'en faire, et même carrément s'en foutre, comme d'autres.
Oh, et puis je ne sais pas à quoi je m'attendais. En fait, si. Je croyais que tu serais là. Mais bon, ça je m'y fais bien, que tu n'y sois pas, jamais. Et que l'amoureux ait été de la partie, ça aussi ç'aurait été bien.
Il y a quand même eu de bons moments. Revoir de vieilles amies, les plus anciennes. Surtout une, que j'ai pu observée tandis qu'elle s'enivrait, et rire un peu d'elle, gentiment. Lui parler, l'écouter. Marcher en gang sous la pluie avec une protection quasi-inutile pour nous rendre à la soirée, y arriver trempés, ne pas rester bien longtemps, nous en retourner sous le torrent. Puis manger des fruits en compagnie d'un ami dans la cuisine de mes parents à une heure passée du matin.
Il reste deux jours. Peut-être bien qu'alors tout se produira.

3 commentaires:

  1. Anonymous2/8/08

    Moi aussi je suis contente de revoir une vieille amie! La foire serait pas pareil sans toi pour rire de nous! Mais je suis d'accord que c'est pas la meilleure foire qu'on ait connu!

    RépondreSupprimer
  2. Vive le fluff! (avec de la creme sure, du citron et quelquechose d'autre qui m'échappe!)

    Ce fut bref, mais intense, et et fou à point.

    Merci de la mention :) Je suis content que tu réciproque le plaisir de se voir.

    Gros hug, la grande!

    (pis à 130 lbs, you are smoking hot! (sorry l'amoureux! en fait, non, je ne fait que souligner ta bonne fortune, hehe))

    RépondreSupprimer
  3. Pas de la crème sûre, du fromage à la crème! Haha!

    Thanks ;)

    RépondreSupprimer