jeudi 20 mars 2014




J'ai changé d'espace.  Pour plus grand.  Moins cher.  Les nouveaux bruits font fuir mes chats et moi me demander s'il y a quelque chose qui  ne va pas.  C'est presque trop gigantesque pour courir et répondre au téléphone à temps.  Ma salle de bain a des marches, faut faire gaffe la nuit pour pas s'enfarger.  En fait, faut faire attention même à la lumière.  J'ai au moins six chiens voisins, ce qui semble être plus que le nombre d'humains qui m'entourent.  J'en ai surnommé un Boogie (un chien, pas un humain).  Mon père a bricolé des tablettes pour élargir les bords des fenêtres dans mon salon, comme ça les chats peuvent s'y asseoir ou s'y étendre pour regarder l'avenue des Oblats, où il y a beaucoup plus d'action que sur la rue Saint-Sauveur, disons-le.  Le plancher est tout croche, ma porte d'entrée aussi, l'escalier est casse-cou, la fenêtre de la salle de bain est pourrie, j'ai une plus petite galerie qu'avant, mais je l'aime mon nouveau chez moi.  Mes couleurs, mes meubles (dont certains nouveaux et d'autres nouveaux-usagés), mes articles, mes toutous (sept sacs de poubelle bien remplis, oui, et ils y sont encore les pauvres).  Je n'ai pas encore fini de défaire mes boîtes.  Et je n'ai pas montré cet espace à personne pour le moment.  On sait tous à qui j'aimerais faire la première visite.  Ça n'arrivera pas.

On me parle beaucoup d'un nouveau départ, de progression, de s'en aller dans la bonne direction.  J'espère ne pas donner tort à vos prédictions.





2 commentaires:

  1. Dominic Sauvé21/3/14

    Nos prédictions ? Ce n'est pas par là que tu veux t'en aller ? Content de voir quelque chose qui t'allumes. ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'espère justement que j'irai de l'avant.

    Merci. :)

    RépondreSupprimer